AnglaisFrançaisAllemandItalienEspagnol

Classification LED et laserUn aperçu du système de classification LED et laser selon EN 60825-1 et CEI 60825-1

En 2001, la norme régissant la sécurité des produits laser en Europe (EN) et à l'échelle internationale (CEI) a été considérablement révisée et le système de classification a été révisé. Cela a abouti à l'introduction de trois nouvelles classes laser (1M, 2M et 3R) et à l'abolition de la classe 3A. Vous trouverez ci-dessous une brève description de chacun des classes laser.

Le 60825-1 les normes s'appliquent également aux lasers et aux LED. Dans la plupart des endroits, nous avons utilisé le mot «laser», mais il peut être remplacé par «LED». D'une manière générale, les LED seraient dans les classes inférieures (1, 1M, 2, 2M, 3R), mais très exceptionnellement peuvent être de classe 3B. Au moment de la rédaction de ce document, nous n'avons connaissance d'aucune LED de classe 4 *.

L'expression «sans danger pour les yeux» est utilisée ci-dessous. Veuillez noter que «sans danger pour les yeux» s'applique à l'ensemble du spectre optique de 180 nm à 1 mm de longueur d'onde, et pas seulement dans la plage de risque rétinien de 400 nm à 1400 nm. En dehors de la plage de risque rétinien, il existe un risque potentiel pour la cornée. Une longueur d'onde en dehors de la plage de risque rétinien n'est donc pas automatiquement sans danger pour les yeux!

Résumé de la classification

  • Classe 1

    Cette classe est sans danger pour les yeux dans toutes les conditions de fonctionnement.

  • Classe 1M

    Cette classe est sans danger pour la visualisation directe à l'œil nu, mais peut être dangereuse à visualiser à l'aide d'instruments optiques. En général, l'utilisation de loupes augmente le risque d'un faisceau très divergent (par exemple, les LED et les diodes laser nues), et les jumelles ou les télescopes augmentent le risque d'un faisceau large et collimaté (comme ceux utilisés dans les systèmes de télécommunications à faisceau ouvert ). Le rayonnement dans les classes 1 et 1M peut être visible, invisible ou les deux.

  • Classe 2

    Ce sont des lasers visibles. Cette classe est sûre pour une visualisation accidentelle dans toutes les conditions de fonctionnement. Cependant, il peut ne pas être sûr pour une personne qui fixe délibérément le faisceau laser pendant plus de 0.25 s, en surmontant sa réponse d'aversion naturelle à la lumière très brillante.

  • Classe 2M

    Ce sont des lasers visibles. Cette classe est sans danger pour une visualisation accidentelle à l'œil nu, tant que la réponse d'aversion naturelle n'est pas surmontée comme avec la classe 2, mais peut être dangereuse (même pour une visualisation accidentelle) lorsqu'elle est visualisée à l'aide d'instruments optiques, comme avec la classe 1M . Le rayonnement dans les classes 2 et 2M est visible, mais peut également contenir un élément invisible, sous certaines conditions.

    Les classes 1M et 2M remplacent largement l'ancienne classe 3A sous la classification CEI et EN. Avant l'amendement de 2001, il existait également des lasers de classe 3B mais sans danger pour les yeux lorsqu'ils étaient vus sans instruments optiques. Ces lasers sont de classe 1M ou 2M selon le système de classification actuel.

  • Classe 3R

    Les rayonnements de cette classe sont considérés comme à faible risque, mais potentiellement dangereux. La limite de classe pour 3R est 5x la limite de classe applicable pour la classe 1 (pour le rayonnement invisible) ou la classe 2 (pour le rayonnement visible). Par conséquent, les lasers visibles CW émettant entre 1 et 5 mW sont normalement de classe 3R. La classe visible 3R est similaire à la classe IIIA dans la réglementation américaine.

  • Classe 3B

    Les rayonnements dans cette classe sont très susceptibles d'être dangereux. Pour un laser à onde continue, la sortie maximale dans l'œil ne doit pas dépasser 500 mW. Le rayonnement peut être dangereux pour les yeux ou la peau. Cependant, la visualisation de la réflexion diffuse est sûre.

  • Classe 4

    Il s'agit de la plus haute classe de rayonnement laser. Le rayonnement dans cette classe est très dangereux et la visualisation de la réflexion diffuse peut être dangereuse. Les faisceaux laser de classe 4 sont capables de mettre le feu aux matériaux sur lesquels ils sont projetés.

Tout produit laser d'une classe donnée peut contenir des lasers `` intégrés '' qui sont supérieurs à la classe attribuée au produit, mais dans ces cas, les contrôles techniques (boîtiers de protection et verrouillages) garantissent que l'accès humain aux rayonnements dépassant la classe de produit n'est pas possible . Des exemples notables de cela sont les lecteurs de CD et DVD qui sont des produits laser de classe 1 tout en contenant des lasers de classe 3R ou de classe 3B et des imprimantes laser qui sont des produits laser de classe 1 mais contiennent des lasers intégrés de classe 4.

Remarque: - pour qu'un produit soit correctement classé, il doit être testé à la sortie maximale accessible dans des conditions de défaut unique raisonnablement prévisibles (par exemple dans les circuits du variateur). Un produit de classe non M doit satisfaire à la fois à la condition 1 et à la condition 2 du tableau 10 IEC / EN 60825-1et un produit de classe M (qui, par définition, a échoué à la condition 1 ou 2) doit passer la condition d'irradiance dans le même tableau.

* D'une manière générale, les lasers sont des sources ponctuelles tandis que les LED sont des sources étendues. Les sources étendues ont des limites de puissance plus élevées que les sources ponctuelles pour une classe laser donnée. Par conséquent, une LED visible émettant 10 mW peut être de classe 2, tandis qu'un pointeur laser visible de la même puissance serait de classe 3B. NB Les pointeurs laser supérieurs à la classe 2 sont interdits à la vente au public selon les normes commerciales.

CW Onde continue - c'est-à-dire non pulsé
Réflexion diffuse la réflexion du rayonnement d'une surface mate telle qu'un mur
Source étendue ayant une taille de source apparente avec une sous-tension angulaire supérieure à 1.5 mradian
instruments optiques jumelles, télescopes, microscopes, loupes (mais pas de lunettes correctrices)
Source ponctuelle ayant une taille de source apparente avec une sous-tension angulaire inférieure à 1.5 mradian

Pour en savoir plus sur la classification LED et laser, contactez-nous maintenant!

Appelez-nous au: 01202 770740

Courriel : office@lasermet.com

Ou utilisez notre formulaire de contact:

Contactez-Nous